Page d'accueil
Municipales depuis 1908
 
Réalisations depuis 1983
Carte des travaux
Articles de Presse
Associations municipales
Rôle des Adjoints
Informations
Récapitulatif
Démarches administratives

FOREST EN CAMBRÉSIS

INFORMATIONS

Code postal 59222
Code INSEE 59246
Nombre d’habitants (2007) 541 habitants
Superficie  887 hectares
Cours d’eau  ruisseau Cambrésis – ruisseau de Richemont
Maire SANIEZ Maurice
Adjoints  DUBOIS Denis - BROXER Georges - HENNEBERT Laurence - LEDIEU Thérèse
Conseillers Municipaux  DRUESNE Philippe – SORIAUX Marie-Pierre – AZAMBRE Monique – MOREAU Martine – VINCENT Marie-Louise – OBLED Jean-Marie – RAVERDY René – BLOTTEAU René - COQUELET Grégory - FONTAINE Didier
Délégués communautaires titulaire : DUBOIS Denis - suppléant : BROXER Georges
Secrétaire de mairie  SERET Hélène
Téléphone et fax de la mairie  Tél : 03 27 77 41 04 ou 09 51 97 41 04 - Fax : 09 56 97 41 04
Ouverture du secrétariat du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h (sauf lundi matin et mercredi fermeture à 16 h) - samedi matin sur rendez-vous seulement
Adresse Email de la mairie  mairie@forest-cis.fr
Site internet  http://www.forest-cis.fr
Ecole  2 classes - cantine et garderie - Tél. 03 27 77 34 26 ou 09 53 44 34 26

SERVICES

Restaurant  Les Crêtes Rouges - 86 chaussée Brunehaut
Tél. 03 27 77 42 77
Produits fermiers Sophie ELIAS PRUVOT - Ferme de Cantraine Tél. 03 27 77 40 95
Loisirs - fermé provisoirement Etang du Trappeur - chemin de Landrecies
Tél. 03 27 77 44 22
Brocanteur LARDENOIS Pierre - 5 chaussée Brunehaut
Tél. 03 27 77 40 78
Entreprise de maçonnerie Ets CAPPELIEZ - 16 chaussée Brunehaut
Tél. 03 27 77 41 72
Santé  Dr BUQUET - 76 chaussée Brunehaut
Tél. 03 27 77 40 05
Négociant en bestiaux Ets HENNIAUX - 1 chaussée Brunehaut
Tél. 03 27 77 40 10
ONCLE SAM TATTOO GARRE Samuel - 83 chaussée Brunehaut Tél. 06 89 54 84 28
Garage de Forest - AC2T TOULEMONDE Arnaud - 1bis rue de Valenciennes Tél. 03 27 77 86 65

PRINCIPALES MANIFESTATIONS

Début avril Parcours du coeur
Début juillet Voyage à la mer ou dans un parc d'attractions
3e samedi de juin Brocante enfants
3e dimanche de juin Ducasse
Veille du 14 juillet Soirée brochettes
14 juillet Matinée cycliste et pédestre
14 juillet Jeux traditionnels
2e dimanche de septembre Grande brocante régionale - 500 exposants
Dimanche après le 11 novembre
Repas amical
Mi décembre Repas spectacle avec déplacement en bus

CURIOSITES

Tour La dernière Tour du mur d'enceinte de l'ancienne église fortifiée.
Chapelle Ste Philomène Appelée aussi Chapelle Ste-Croix, elle fut restaurée en 1985 (rue de Valenciennes).
Chapelle St Roch Elle est entretenue par les propriétaires (chaussée Brunehaut vers Montay).
Caves et souterrains

(ne se visitent pas)

Les souterrains de Forest datent du XVème et du XVIème siècles. Ils servaient de refuges aux habitants en cas de danger. Ils comprennent notamment 2 grandes caves situées sous l'ancien hôtel et relais de poste, aujourd'hui converti en café. On y trouve de nombreuses gravures et inscriptions, comme celle-ci, particulièrement élaborée : "Philippe Jacque le Roi 2 forêt Ce 4 mai 1794".
Eglise St Denis
Elle est très récente, du moins si on la compare avec les autres églises du canton. Détruite en 1918, il a fallu la reconstruire. Elle fut rendue au culte en 1928.
Ecole et Mairie
Elles forment un seul et même bâtiment très allongé à un étage. Au centre de l'édifice, on distingue un fronton triangulaire arborant un médaillon de Cérès en tant que symbole de la France. Le bâtiment a été partiellement détruit en 1918, et comme l'église, on achève sa reconstruction en 1928.

ORIGINES DE FOREST

C'est en 1180 qu'est signée la Convention entre Guillaume de Gap, abbé de Saint-Denis, responsable de l'abbaye de Saint-Denis (proche de Paris) et Bauduin V et son épouse Marguerite, comtes de Hainaut, pour la fondation du village de Forest.

Guillaume concède tous les bois lui appartenant à Solesmes, à charge d'une rente annuelle de 3 "bezants", payable à la fête de Saint-Denis, dans la cour de Solesmes, entre les mains du prévôt, pour construire une ville franche nommée FOREST, dont la loi sera la même que celle du Quesnoy en Hainaut.

Dans cette nouvelle ville, le comte aura le "douzain et la justice" ; dans la rente des chapons, la 1ère moitié sera pour Saint-Denis et l'autre pour le comte. De même, Saint-Denis paiera la moitié des frais d'entretien des moulins, des fours et des brasseries et le comte, l'autre moitié.

L'église de la dite ville, avec tout ce qui lui appartient et la "menue dîme", sera à Saint-Denis. Dans cette ville, Saint-Denis aura sa "cour libre" (exemptée de toute redevance), ainsi que ceux qui l'habitent, et le comte aura la sienne pareillement libre. Sur toutes les terres qui font l'objet du don, Saint-Denis aura toute la dîme et le comte tous les autres revenus. Cette Convention stipule que le comte ou la comtesse ou celui qui leur succédera au Comté de Hainaut, ne pourra vendre ou donner cette ville, ni s'en dessaisir qu'en faveur de l'Abbaye de Saint-Denis.

L'année suivante, en 1181, les 1ères maisons sont bâties et la construction de la 1ère église de Forest commence. Le patron de l'église et du village est tout naturellement Saint-Denis, 1er évêque de Paris qui vécut au III ème siècle.

L'église est détruite et incendiée à plusieurs reprises, mais ses épaisses murailles résistent aux ravages du feu. Les assaillants partis, elle est chaque fois réparée ou reconstruite. Les habitants de Forest, profondément chrétiens, ont hâte de retrouver leur lieu de prière mais aussi l'endroit où ils peuvent se protéger.

FOREST AUJOURD'HUI

La commune est traversée par l'ancienne voie romaine, la Chaussée Brunehaut. Cet axe à grande circulation est un atout pour la commune mais aussi une source de problèmes liés à la vitesse des usagers de la route. Cette départementale sera mise en sécurité en 2009-2010.

Depuis toujours, l'économie du village est orientée vers l'agriculture. Autrefois, chaque maison était une ferme; quelques vaches suffisaient à faire vivre toute la famille. Dans les années 1950, on en dénombrait encore une trentaine.

Le remembrement est arrivé en mars 1983 et avec lui, la disparition des plus petites ainsi que la transformation radicale du paysage. La grande culture a remplacé la plaine bocagère. Aujourd'hui, une dizaine d'exploitations agricoles sont bien implantées.

Depuis la dernière guerre, le nombre d'habitations n'avait plus varié. A partir des années 90, quatre ou cinq maisons sont sorties de terre chaque année. Ces constructions neuves se font dans les rues adjacentes à la Chaussée Brunehaut.

PROJETS

Le Conseil Municipal envisage les investissements suivants au cours des six prochaines années :

. travaux à réaliser suite à l’étude « accessibilité handicapés » : aménagement de la salle des fêtes (ascenseur).

. plateau sportif à proximité des locaux scolaires.

. construction d'un local technique.

. modernisation et isolation des classes.

. remplacement du mécanisme de suspension de la cloche de l’église.

. création d’un local vestiaire simple (toilettes) au terrain de sports.

. aménagement des deux chemins communaux : chemin d’Ovillers et chemin de Richemont.

. doter la commune de l'internet "très haut débit - fibre" (actuellement Forest est en "haut débit" - de 3500 kbit/s à 5000 kbit/s).

Rédacteur de la fiche : Maurice SANIEZ