Histoire Personnages de Forest Tourette Chapelles
  Evacuation en 14 Léon Henniaux Conseils depuis 1790
Monographie de Forest 1900 Eglise: sa reconstruction Place Monument aux morts
Activités Conscription Loi de Forest Photos anciennes
Biens du CCAS Madagascar L'Histoire de Forest Anciennes classes
Ecole: histoire Eglise: histoire Gare: histoire Libération de Forest
Terres d'envie Le vote des femmes Le retour de Waterloo 1 Le retour de Waterloo 2
Elections depuis 1908 Maires depuis 1896 Photos anciens conseils  

LES ORIGINES de FOREST EN CAMBRÉSIS

C'est en 1180 qu'est signée la Convention entre Guillaume de Gap, abbé de Saint-Denis, responsable de l'abbaye de Saint-Denis (proche de Paris), et Bauduin V et son épouse Marguerite, comte et comtesse de Hainaut, pour la fondation du village de Forest.

Guillaume concède tous les bois lui appartenant à Solesmes, à charge d'une rente annuelle de 3 "bezants", payable à la fête de Saint-Denis, dans la cour de Solesmes, entre les mains du prévôt, pour construire une ville franche nommée FOREST, dont la loi sera la même que celle du Quesnoy en Hainaut.

Dans cette nouvelle ville, le comte aura le "douzain et la justice" ; dans la rente des chapons, la 1ère moitié sera pour Saint-Denis et l'autre pour le comte. De même, Saint-Denis paiera la moitié des frais d'entretien des moulins, des fours et des brasseries et le comte, l'autre moitié.

L'église de la dite ville, avec tout ce qui lui appartient et la "menue dîme", sera à Saint-Denis. Dans cette ville, Saint-Denis aura sa "cour libre" (exemptée de toute redevance), ainsi que ceux qui l'habitent, et le comte aura la sienne pareillement libre. Sur toutes les terres qui font l'objet du don, Saint-Denis aura toute la dîme et le comte tous les autres revenus. Cette Convention stipule que le comte ou la comtesse ou celui qui leur succédera au Comté de Hainaut, ne pourra vendre ou donner cette ville ni s'en dessaisir, qu'en faveur de l'Abbaye de Saint-Denis.

L'année suivante, en 1181, les 1ères maisons sont bâties et la construction de la 1ère église de Forest commence. Le patron de l'église et du village est tout naturellement Saint-Denis, 1er évêque de Paris qui vécut au III ème siècle.

L'édifice n'a qu'une seule nef formant avec le transept une croix latine et une tour massive large de 10 mètres se dresse à l'entrée de l'édifice. Cette tour sert de guet en temps de guerre. 

L'église est détruite et incendiée à plusieurs reprises, mais ses épaisses murailles résistent aux ravages du feu. Les assaillants partis, elle est chaque fois réparée ou reconstruite. Les habitants de Forest, profondément chrétiens, ont hâte de retrouver leur lieu de prière mais aussi l'endroit où ils peuvent se protéger.

Maurice SANIEZ  -  Maire de FOREST